chlamydia

Aujourd’hui, la chlamydia est la maladie sexuellement transmissible la plus répandue en Europe et en Amérique du Nord. En effet, en plus d’être la plus fréquente, le nombre de cas de chlamydia augmente également depuis une quinzaine d’années. Ce qui fait la particularité de la chlamydia c’est qu’il arrive qu’elle ne présente aucun symptôme. Pour en savoir plus sur cette maladie, voyons à travers cet article les personnes les plus touchées, les traitements et les préventions possibles.

Qui sont les plus touchés par la chlamydia ?

La chlamydia est l’infection sexuellement transmissible la plus commune aujourd’hui. Elle touche aussi bien les hommes que les femmes. Même si elle est le plus souvent asymptomatique et qu’il est impossible d’avoir des chiffres exacts, les études confirment que les femmes sont plus nombreuses à être infectées par rapport aux hommes.

Mais les études ont également démontré que les principales victimes sont les jeunes entre 15 à 24 ans. Cette prévalence élevée des jeunes est dûe à un nombre de partenaire important et au non-port de préservatif lors des rapports sexuels. L’absence de symptôme qui affecte souvent les victimes de chlamydia entraine encore plus la propagation de la maladie. Si vous souhaitez en savoir plus, n’hésitez pas à visiter ce site sur les infections sexuellement transmissibles et surtout la chlamydia.

Le diagnostic et le traitement de la chlamydia

La chlamydia est une infection qui est assez difficile à diagnostiquer avec l’absence de symptôme. Ainsi, les personnes infectées ne vont pas consulter pour la simple raison qu’elles ne pensent pas être malades. D’un autre côté, même si les symptômes de la chlamydia sont présents, il est conseillé de faire un dépistage. Le test permettra de confirmer le diagnostic et d’exclure les autres IST. Le dépistage consiste à faire un frottis, vaginal, anal ou de la gorge, ou un examen d’urine « premier jet ».

Le traitement de la chlamydia est assez simple. En effet, il suffit de prendre les antibiotiques appropriés pour la traiter. Le traitement de première intention de la chlamydia est l’azythromycine. Elle se prend en 4 comprimés et en une seule prise. Un autre traitement est également envisageable qui est la doxycycline qui sera à prendre en une semaine. Les traitements de deuxième intention sont l’erythromycine, l’ofloxacine ainsi que l’amoxicilline.

Les recherches en cours pour un vaccin contre la chlamydia

La première prévention de la chlamydia reste bien sûr le port de préservatif pendant les relations sexuelles. Mais aujourd’hui, la prévention ne se limite plus au préservatif. En effet, on parle également de prévention combinée qui implique d’autres stratégies telles que le dépistage, les traitements et la réduction des risques.

De plus, un vaccin est aujourd’hui en cours de développement et les résultats sont plutôt encourageants. Les chercheurs sont convaincus que ce vaccin peut être une solution sûre et capable d’assurer une réponse immunitaire. Si les essais cliniques pour ce premier vaccin sont très favorables, il reste encore en cours de développement et n’est pas encore sur le marché aujourd’hui.

Leave a Comment